Ouvert aujourd'hui jusqu'à 16h30

Halitose ou la mauvaise haleine persistante

L’halitose, c’est bien plus que la mauvaise haleine du matin. C’est une odeur fétide et indésirable qui incommode autant la personne qui en est atteinte que ses interlocuteurs.

Lumière sur un phénomène aux multiples causes et qui, heureusement, se prévient.

Deux sortes de mauvaises haleines

Le premier type est attribuable à la diminution du débit salivaire, souvent pendant la nuit, qui entraîne un étanchement des muqueuses. C’est la mauvaise haleine occasionnelle. Elle se caractérise aussi par les odeurs désagréables que produit la digestion de certains aliments.

La mauvaise haleine chronique est persistante. Elle peut être d’origine buccale, ou due à une condition médicale autre.

Les individus les plus à risque de développer l’halitose sont celles qui souffrent de sécheresse buccale chronique (xérostomie), les personnes âgées et celles vivant avec certaines maladies comme le diabète ou des problèmes métaboliques.

Certains facteurs explicatifs

Causes buccales

  • Hygiène dentaire déficiente
  • Maladies buccodentaires (gingivite, carie, infection)
  • Sécheresse buccale — Xérostomie
  • Respiration par la bouche
  • Infection à l’appareil respiratoire (rhinite, amygdalite)

Causes externes

  • Alimentation très aromatisée (ail, oignon, épices)
  • Consommation de certains médicaments (analgésiques, antidépresseurs, anti-inflammatoires, narcotiques)
  • Mauvaise mastication
  • Variation hormonale chez la femme (ovulation, grossesse)
  • Tabagisme
  • Condition médicale (maladie systémique, reflux gastro-œsophagien, cancers)

Contrer la mauvaise haleine

Si vous croyez avoir mauvaise haleine, essayez les astuces suivantes:

  • Faire un bain de bouche avec un mélange d’eau et de bicarbonate de soude
  • Mâcher de la gomme à la menthe poivrée ou de chlorophylle
  • Prendre une tisane à la menthe
  • Utiliser un rince-bouche contre la mauvaise haleine, en vente libre

Solutions et prévention

Boire beaucoup d’eau, adopter une saine alimentation, accomplir une hygiène dentaire rigoureuse et minutieuse et visiter régulièrement le dentiste préviennent en grande partie l’halitose causée par les facteurs buccaux.

Essayez aussi de stimuler votre salive, par exemple, en mâchant une gomme sans sucre ou en mangeant un agrume.

D’autres « trucs de grands-mères » favorisent une haleine plus fraîche :

  • Boire un thé vert
  • Manger une banane
  • Mâcher des feuilles de persil
  • Sucer un clou de girofle ou un bâton de cannelle

L’halitose est une condition buccale injuste, alors que certains se défendent naturellement mieux contre les bactéries que d’autres. Il faut ainsi persévérer et s’assurer de donner à votre bouche les soins dont elle a besoin.

De même, n’hésitez pas à mentionner à votre dentiste une mauvaise haleine persistante puisqu’elle peut être un symptôme d’une condition médicale qui mérite attention.