Fermé aujourd'hui.

L’apnée du sommeil, vous connaissez?

Non, ce n’est pas la fatigue ressentie après avoir effectué de la plongée en apnée ! L’apnée du sommeil est une maladie qui peut avoir de graves répercussions sur votre état général.

OUI, le ronflement fait partie de la liste des symptômes à observer. Mais qui ronfle ne souffre pas nécessairement de ce trouble nocturne.

Explications pour mieux comprendre à quel moment ce bruit sourd menace le bien-être.

Ronronnement ou boucan, comprendre le ronflement

Vrombir la nuit n’est pas une chose nouvelle. Une bonne partie de la population ronfle, occasionnellement ou de façon chronique.

Typiquement, le bruit caractéristique du ronflement survient lorsque l’espace qui laisse passer l’air est trop exigu. À l’inspiration, l’air pousse sur les tissus, crée une vibration et produit le vibrato qu’on connaît.

Diverses conditions morphologiques peuvent expliquer l’étroitesse du passage : nez étroit ou conduits déformés, grosses amygdales, luette longue, etc.

Des facteurs externes et temporaires entraînent également le ronflement, comme dormir sur le dos, la congestion, des allergies, la consommation d’alcool et la prise de certains médicaments ou de relaxants musculaires. En effet, ces deux derniers éléments ont tendance à « ramollir » les muscles et conséquemment à amplifier le bruit.

Quand le ronflement est un symptôme d’apnée du sommeil

L’apnée se caractérise par des arrêts répétés de la respiration pendant le sommeil. Le souffle peut rester suspendu pendant des dizaines de secondes et les interruptions peuvent survenir plusieurs fois par heure. Par conséquent, c’est le cerveau qui nous envoie un signal d’alarme pour recommencer à respirer. Ça fait des nuits peu reposantes !

Le phénomène se produit en raison du relâchement des muscles et de l’affaissement des tissus mous autour de la gorge. Il s’ensuit un rétrécissement, et éventuellement une obstruction des voies aériennes. Comme il y a résistance de l’air contre le passage, le ronflement est évidemment un symptôme courant d’apnée obstructive du sommeil (AOS).

Mais il existe d’autres signaux qui peuvent indiquer que vous souffrez d’AOS. Parce qu’il ne faut pas se méprendre : un apnéique n’est pas nécessairement un ronfleur.

Les symptômes de l’AOS

L’apnée du sommeil s’exprime la nuit comme le jour. Voici des signes à observer et à partager avec votre dentiste et votre médecin lors de votre prochaine visite.

Dans les bras de Morphée, il y a évidemment le ronflement, mais il y a aussi :

  • Arrêts respiratoires répétés
  • Agitation et sueurs nocturnes
  • Microréveils et insomnie
  • Besoin fréquent d’aller uriner
  • Et plus.

Ces nuits agitées ont bien entendu des répercussions pendant la journée :

  • Maux de tête au réveil
  • Fatigue/somnolence
  • Irritabilité
  • Baisse de concentration, perte de mémoire

Saviez-vous que certaines conditions médicales comme le diabète, l’hypercholestérolémie ou la dépression, pouvaient aussi augmenter le risque de souffrir d’AOS?

Conséquences et solutions à l’apnée

Un sommeil perturbé et déficient peut engendrer bien des conséquences. Ces répercussions se font sentir autant au niveau social que sur la santé physique et mentale.

Le stress que cause cette condition à l’organisme peut entraîner des complications à long terme. Celles-ci peuvent se manifester sous forme de maladies graves comme l’hypertension ou des troubles cardiaques variés.

Tout compte fait, l’apnée du sommeil a un impact direct sur la qualité de vie ainsi que sur la durée de vie. Alors, si vous croyez souffrir d’apnée du sommeil, consultez votre médecin sans tarder. Recevoir un diagnostic rapidement vous permettra de profiter d’un traitement adapté et de retrouver la quiétude.

Ainsi, votre pneumologue saura vous indiquer si le dispositif de ventilation en pression positive continue (CPAP) est approprié à votre condition. Si votre apnée est légère à modérée, peut-être vous recommandera-t-il un appareil d’avancée mandibulaire. Cet appareil adapté et conçu par le dentiste traite efficacement le ronflement ainsi que l’apnée légère à modérée.

Notre site ainsi que notre personnel vous informent sur le ronflement, l’apnée du sommeil et l’orthèse d’avancée mandibulaire

N’hésitez pas à nous poser des questions.