Ouvert aujourd'hui jusqu'à 20h

Apnée du sommeil et ronflement

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil?

L’apnée du sommeil est plus qu’un ronflement. C’est une pathologie respiratoire caractérisée par des arrêts involontaires de la respiration durant l’endormissement. Des blocages répétitifs, complets (apnées) ou partiels (hypopnées), du pharynx, entraînent une diminution de l’oxygénation du sang qui provoque des réveils fréquents. Chaque apnée peut durer de 10 secondes à plus d’une minute et survenir de 5 à 10 fois par heure.

On estime qu’un Canadien adulte sur 4 souffrirait d’une forme légère de la pathologie et qu’au moins 1 personne sur 15 serait touchée par la forme modérée à sévère. Après 40 ans, c’est 24 % des hommes et 9 % des femmes qui en sont atteints.

Pourquoi se réveille-t-on?

À chaque interruption de la respiration, le cerveau envoie un signal de réveil pour que la personne recommence à respirer. Ces gens n’arrivent donc jamais à avoir une bonne nuit et à compléter adéquatement les cycles du sommeil.

Description du phénomène

Lors de l’apnée du sommeil, la respiration est difficile ou interrompue. Deux causes principales peuvent être à l’origine du problème :

Cause obstructive : Syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS)

La plus fréquente. Le passage de l’air ne se fait pas librement, car les voies aériennes sont affaissées ou subissent une obstruction. Un relâchement de la langue et des muscles de la gorge bloque le passage de l’air. Ceci provoque la vibration des tissus mous et produit le ronflement. Dormir sur le dos amplifie le problème.

Cause neurologique : Syndrome d’apnées centrales du sommeil (SACS) :

Plus rare. C’est le cerveau qui omet d’envoyer le signal rythmant la respiration durant le sommeil.

Quels sont les facteurs de risque??

  • Langue et amygdales volumineuses
  • Malocclusion et arcades étroites
  • Diabète
  • Obésité
  • Consommation d’alcool avant le coucher
  • Médication
  • Tabagisme

Les conséquences de l’apnée du sommeil

En plus d’affecter la réalisation des tâches quotidiennes et le travail, la somnolence diurne causée par le manque de sommeil peut devenir dangereuse, car elle augmente les risques d’accident. Selon la SAAQ, la fatigue serait le facteur déterminant dans 30 à 40 % des accidents mortels.

L’apnée du sommeil entraîne également des problèmes cardiaques. Durant l’apnée, la concentration en oxygène dans l’organisme baisse tandis que celle du gaz carbonique augmente. Le cœur doit travailler beaucoup plus fort pour compenser ce déséquilibre, ce qui affecte la santé cardiaque.

Les signes et symptômes

La nuit :

  • Ronflements
  • Sensation d’étouffement
  • Sommeil agité, non réparateur
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Transpiration importante

Le jour :

  • Hypersomnolence, fatigue
  • Troubles d’attention et de mémoire
  • Irritabilité, impatience
  • Ivresse du matin (étourdissements)
  • Maux de tête au réveil
  • Dépression
  • Hypertension artérielle
  • Problèmes cardiaques

Les traitements possibles

Intervenir sur les habitudes de vie :

  • Perdre du poids
  • Dormir sur le côté, surélever la tête
  • Éviter l’alcool avant le coucher
  • Cesser de fumer
  • Limiter la prise de sédatifs

Dispositif de ventilation en pression positive continue (PPC) :

Dans les cas sévères, un dispositif de ventilation permet de maintenir les voies aériennes supérieures ouvertes durant la nuit. Le masque, placé sur le visage, est relié à un appareil qui pousse l’air en continu, augmentant le taux d’oxygène dans le sang.

Appareils buccaux :

Dans les cas de troubles légers à modérés, l’utilisation d’une prothèse d’avancée mandibulaire durant la nuit est souvent efficace. Les meilleurs résultats sont obtenus chez les candidats non-fumeurs, ayant une mâchoire en retrait et n’ayant pas de surpoids. Il existe deux types d’appareils :

  1. La prothèse rigide avance la mandibule, libérant l’espace nécessaire à une bonne circulation d’air.
  2. La prothèse souple, idéale pour ceux qui ont les dents plus fragiles, garde la langue en position avancée, permettant à l’air de passer sans encombre.

Votre dentiste pourra vous recommander l’appareil qui répond le mieux à vos besoins.

Seriez-vous apnéique??

Habituellement, les gens ignorent qu’ils souffrent d’apnée du sommeil. Votre conjoint peut vous aider à déterminer si vous en souffrez. Néanmoins, il peut être intéressant de répondre aux quelques questions suivantes :

  • Ronflez-vous??
  • Êtes-vous fatigué ou étourdi au réveil??
  • Avez-vous sommeil durant la journée??
  • Êtes-vous en surpoids??
  • Vous arrive-t-il de vous endormir le jour en lisant ou dans un endroit public comme une salle d’attente??

Si vous vous reconnaissez dans ces énoncés, consultez votre dentiste, il pourra faire l’évaluation de votre situation. Votre santé ainsi que votre qualité de vie pourraient en être grandement améliorées?!