Ouvert aujourd'hui jusqu'à 14h

Troubles de la mâchoire

Qu’est-ce que l’ATM?

L’Articulation Temporo-Mandibulaire ou «ATM» relie la mâchoire inférieure «mandibule» à l’os «temporal» du crâne. En plaçant les doigts de chaque côtés du visage, à l’avant des oreilles, on peut ressentir l’articulation se déplacer à l’ouverture de la bouche. Elle permet un grand nombre de mouvements : Déplacements avant et arrière, ouverture et fermeture, mouvements de côtés. C’est un carrefour sensible, où passent plusieurs structures importantes (nerfs, muscles, vaisseaux sanguins, ligaments et tendons). L’ATM est sans contredit l’une des articulations les plus complexes du corps humain.

Qu’est-ce qu’un désordre de la mâchoire?

Lorsque toutes les composantes de l’ATM fonctionnent en harmonie, il est possible de mastiquer, parler et bâiller sans problèmes. Cependant, lorsque les deux articulations ne sont pas coordonnées ou que le disque articulaire protecteur est déplacé ou endommagé, l’articulation ne peut fonctionner correctement. On parle alors d’un désordre ou d’un trouble temporo-mandibulaire.

Les désordres affectent la fonction masticatoire. Ils peuvent être d’origines musculaires, articulaires ou arthritiques (inflammatoire). Environ 50 % de la population générale souffre d’un trouble de l’ATM, mais seulement 1 personne sur 10 consulte à ce sujet.

Quels sont les symptômes?

Les différents désordres de la mâchoire sont souvent accompagnés de raideurs de douleurs ou de blocages. Voici les principaux symptômes :

  • Douleurs à l’avant de l’oreille;
  • Douleurs et inconforts qui irradient dans le visage, la mâchoire, le cou ou les épaules;
  • Difficultés à ouvrir la bouche;
  • Incapacité à fermer les dents ensemble, blocage;
  • Maux de tête et migraines;
  • Difficultés à mastiquer ou parler;
  • Changements soudains dans l’occlusion;
  • Présence de bruits, craquements ou frottements dans l’articulation.

Ces symptômes peuvent complètement disparaître avec le temps, mais deviennent souvent chroniques ce qui occasionne une douleur persistante.

Quelles sont les causes?

Les causes des désordres de la mâchoire sont d’origines diverses. Il s’agit d’une équation complexe influencée par plusieurs facteurs, dont les principaux sont les suivants :

Traumatisme

Un accident de la route ou un coup à la tête subit dans la pratique de certains sports peuvent occasionner une fracture de la mâchoire ou endommager le disque articulaire.

Bruxisme

Le bruxisme survient principalement la nuit. C’est une contraction inconsciente des mâchoires qui provoque un grincement ou un serrement excessif. La pression exercée sur les dents est plusieurs fois plus grande que lors de la mastication et peut provoquer de l’usure, des fractures dentaires, ou rendre certaines dents mobiles.

Stress psychologique

Le stress et l’anxiété peuvent avoir des effets différents sur chaque personne. Ils peuvent provoquer l’augmentation des tensions dans le dos, les épaules et la mâchoire. Les serrements de dents répétés occasionnent de la raideur et de la fatigue dans les muscles masticatoires. On peut inclure l’habitude de mâcher de la gomme compulsivement ou de se ronger les ongles.

Malocclusion (mauvais contact entre les dents)

Une malocclusion survient lorsque les dents du haut et du bas ne s’appuient pas correctement les unes sur les autres en position de fermeture ou lors de la mastication. Elle peut être causée par :

  • Un chevauchement dentaire;
  • Un recouvrement excessif ou insuffisant;
  • Un décalage des mâchoires;
  • Des dents manquantes ou surnuméraires;
  • Une disharmonie entre les deux mâchoires;
  • Un accident.

D’autres facteurs peuvent également causer un désordre de l’ATM :

  • L’arthrite;
  • Une mauvaise posture;
  • Le manque de sommeil;
  • L’apnée du sommeil (ronflement).

Quels sont les traitements possibles?

Il semble que 80% des troubles temporo-mandibulaires sont temporaires et se résorbent habituellement en moins de 6 mois, sans intervention. L’important est de laisser la mâchoire se reposer et de diminuer l’inflammation. Il est recommandé de :

  • Prendre des analgésiques légers;
  • Éviter les aliments durs et toute mastication intense (gomme);
  • Éviter l’ouverture maximale de la bouche.

Lorsque l’origine du problème est la malocclusion, un traitement orthodontique peut être prescrit. Dans le cas de bruxisme, l’utilisation d’une plaque occlusale durant le sommeil permet de diminuer les frictions et d’obtenir un meilleur positionnement des mâchoires. Pour ce qui est de l’anxiété, il faut tenter d’intervenir sur les sources de stress et les habitudes de vie afin de favoriser la détente.

Éliminer les troubles temporo-mandibulaires commence par une analyse minutieuse multifactorielle de la situation du patient par le dentiste. Un plan d’intervention adapté aux besoins peut ensuite être élaboré. L’objectif est de retrouver une fonction bucco-dentaire optimale et d’améliorer la qualité de vie.